Le dirigeant joue un rôle charnière entre l’ensemble des intervenants de notre association. Très important : sans dirigeant, nous ne pouvons pas inscrire une équipe en compétition. Aussi nous comptons sur votre soutien et votre engagement à notre côté pour une bonne réussite de nos objectifs sportifs.

Rôle général :

  • Etre licencié au club en tant que dirigeant.
  • Appliquer la politique générale du club,  « développer l’esprit d’équipe ».
  • Aider l’éducateur dans sa tâche.
  • Vivre pleinement la vie associative du club.
  • Aider le club dans l’organisation des événementiels (tournois, soirée dansante…).
  • Faciliter les tâches administratives.

Le dirigeant et le joueur

Rôle psychologique :

  • Tenir compte de la personnalité de chacun.
  • Créer un climat de confiance réciproque.
  • Etre juste. On est dirigeant d’une équipe pas de sa fille ou son fils.
  • Agir avec franchise.
  • Pas de critiques ou de reproches à chaud.
  • Aider le club dans l’organisation des événementiels (tournois, soirée dansante…).

Rôle social et humain :

  • Connaître le milieu familial où évoluent les joueurs.
  • Intervenir si nécessaire pour aider les joueurs.
  • Soutenir le joueur en cas de blessures ou tout autres problèmes.
  • Informer le bureau en cas de problèmes.

Rôle éducatif :

  • Etre un exemple pour les joueurs : tenue, comportement, langage…
  • Développer l’esprit d’équipe.
  • Se contrôler.

Le dirigeant et l’éducateur

  • Estime réciproque et même objectifs pour l’équipe.
  • Aider et soutenir dans les actions de formation.
  • Concertation dans le choix des joueurs retenus pour la compétition.

Le dirigeant et l’arbitre

  • Connaître un minimum sur les règles du football : arbitrage et généralités.
  • Respecter ses décisions.
  • Savoir remplir une feuille de match : joueurs, réserves…
  • Vérifier les licences avant le match.
  • Etre attentifs aux comportements des joueurs sur le respect de l’arbitrage.
  • Empêcher les joueurs de sortir du terrain pour boire.
  • Respecter les règles lors des changements en cours de partie.
  • Ne pas pénétrer sur le terrain sans y être invité.
  • Etre un exemple de sportivité : après match, peu importe le résultat, on se serre la main.

Lutte contre la violence

Le dirigeant est le premier concerné.

  • Accueillir l’équipe l’adverse, serrer la main, montrer les vestiaires.
  • Respecter et faire appliquer les décisions de l’arbitre.
  • Ne pas dramatiser une défaite.
  • Ne pas donner une importance démesurée à une victoire.
  • Ne pas hésiter à éliminer un joueur même très bon si c’est une brebis galeuse.
  • Intervenir si l’environnement est chaud.
  • Ne pas hésiter de sortir du terrain un joueur énervé.
  • Informer le bureau et la commission de discipline de faits pouvant nuire à notre club.
  • Enfin, savoir remercier l’adversaire en leur offrant le verre de l’amitié !